vendredi 19 août 2011

Gesamtkunstwerk au Franprix

John Lennon, Amy McDonald, The Beach BoysBecaud, Balavoine, Renaud, Starmania, blues du businessman, l'orange, mon fils ma bataille, des que le vent soufflera, marche a l'ombreagnosticisme jesus miracle foi foiesraggasonic ntm cee lo green pink floyd the beatles nirvana, aiguisé comme une lame, fuck you, another brick in the wall, yellow submarine, rape me, on the sunny side of the streetpink floyd, fatboy slim, u2, daft punk

Avec quelques coïncidences, le plus trivial des quotidiens pourrait se transformer en oeuvre d'art total - le Gesamtkunstwerk cher à Wagner. Ou au moins en genre de comédie musicale. Ca plane pour moi, en somme.

Des idées pour remplacer le Yellow submarine ? Parce que honnêtement, j'ai un peu de mal avec les poissonniers. Idem pour le SDF : difficile de rire de la misère... Du coup, On the sunny side of the street, c'est un peu 'contre mauvaise fortune, bon coeur'... Je prends les bonnes idées.

Enfin, cette note marque l'arrivée du mini Daryl, façon représentation comique des personnages en manga. Plus rapide à dessiner ! Et le retour de Jésus Mariachi, aussi - je l'aime bien, lui.

Ah, et le 4'33'' de John Cage, c'est une oeuvre pour orchestre, presque entièrement silencieuse : seules sont marquées les débuts et fins de ses trois parties. Hop, plus d'infos.

Remerciements à la caissière du Franprix de la rue de Bretagne qui m'a inspiré le strip.
Pensées à Cynical So, qui connaît comme personne les magasins à la fraise.

2 commentaires:

cynicalso a dit…

Merci pour la petite pensée Daryl (ou peut etre etait-ce Al?)

Pour la poissonnerie, j'ai "Do you want to go to the seaside? I'm not trying to say that everybody wants to go" des Kooks

Pour le sans-abri, "Let me have just a taste, When was i last home ? White and grey stones" de The Do, "At the dark end of the street That's where we'd always meet Hiding in shadows where we don't belong Living in darkness to hide our wrong" des Eels (entre autres) ou encore "It's cold for the season down in the street below" de The Divine Comedy (mon choix n°1). Ou sinon Empty Street de Puggy -ahem.

Al & Daryl a dit…

Hi hi hi :)
Les Kooks, j'y avais pensé, mais la phrase est trop longue pour tout caser et du coup on perd le côté humoristique des paroles en contexte.
Divine Comedy, très bonne suggestion ! En plus, tu l'as mis avant Puggy, bravo, ça doit être la maturité qui vient :p